commentaires

 

 

« Et tous ces oiseaux/Qui étaient si bien/Là-haut dans les nuages/J’aurais bien aimé les accompagner/Au bout de leur voyage » tiré de la célèbre chanson de Michel Delpech, le Chasseur, ces paroles résument le sentiment que l’on peut ressentir quand on voit ces grands voiliers d’oies survoler notre belle région.
« Naturellement étonnante », cela résume bien notre région.  Et en cette fin d’automne, c’est d’autant plus vrai.  Plusieurs endroits se prêtent à l’observation ornithologique, notamment le réservoir de Martinville, avec à l’automne une impressionnante migration de bernaches et d’oies blanches.  Pas besoin d’avoir une embarcation, les observations se font à partir de la rive. Également, le lac des Français à Saint-Herménégilde est tout indiqué pour celui qui souhaite faire une balade en canot dans un calme exceptionnel.  Un marais attenant au lac promet de belles observations à partir de la route ou d’une embarcation.  L’observation fréquente d’un couple de Balbuzards vaut à elle seule le déplacement.  D’autres espèces observables sont également dignes de mention dont le magnifique Canard branchu et les Moucherolles à côtés olive et des champs.  Peu connu, le Marais de la Meder, site exceptionnel,  se laisse découvrir en canot ou par le bord de la route.  Situé en milieu agricole, il offre au visiteur un moment de repos et de calme appréciable.  Les observations se font donc en canot ou par la route (chemin Breault), le site est très riche en oiseaux, particulièrement en sauvagine.
En cette fin d’automne, on peut également profiter de plusieurs lieux de randonnées comme le Parc de la Gorge de Coaticook, le Mont Pinacle ou encore le Parc Écoforestier de Johnville (à proximité de notre région).  À noter que le Mont Hereford est fermé durant la période de la chasse.
Bonnes découvertes!